PatentDe  


Dokumentenidentifikation EP0251122 10.10.1991
EP-Veröffentlichungsnummer 0251122
Titel Schnitzelmaschine mit Vorrichtung zur Reinigung von Messern.
Anmelder Maguin S.A., La Fere, FR
Erfinder Swiderski, Michel, F-02800 LA FERE, FR
Vertreter derzeit kein Vertreter bestellt
DE-Aktenzeichen 3772641
Vertragsstaaten AT, BE, DE, GB, IT, NL, SE
Sprache des Dokument Fr
EP-Anmeldetag 23.06.1987
EP-Aktenzeichen 871089546
EP-Offenlegungsdatum 07.01.1988
EP date of grant 04.09.1991
Veröffentlichungstag im Patentblatt 10.10.1991
IPC-Hauptklasse C13C 1/08
IPC-Nebenklasse B26D 7/18   

Beschreibung[fr]

La présente invention se rapporte à un dispositif de nettoyage des couteaux d'un coupe-racines à tambour pendant le fonctionnement de ce dernier, par projection d'un fluide sous pression sur les couteaux.

Pendant le fonctionnement des coupe-racines utilisés, par exemple, pour couper en cossettes des betteraves à sucre en vue de l'extraction du sucre par diffusion, des fibres provenant notamment des parties fibreuses des betteraves et d'autres corps étrangers se fixent sur les tranchants des couteaux et réduisent l'efficacité de ces derniers, provoquant ainsi une chute du débit du coupe-racines.

Sur les coupe-racines à tambour, par exemple du type décrit dans la demande de brevet français no 2 536 417, dans lesquels un tambour portant les couteaux sur sa périphérie intérieure est entraîné en rotation autour d'un axe horizontal, il est possible de procéder, pendant le fonctionnement du coupe-racines, à un nettoyage, en particulier cyclique, des couteaux sensiblement tangentiels dans la partie haute du coupe-racines, c'est-à-dire dans la partie dans laquelle les couteaux ne sont pas en contact avec les betteraves qui ne remplissent que la partie inférieure du tambour.

Jusqu'à présent, ce nettoyage s'effectue à l'aide d'une rampe de projection d'air comprimé installée en position fixe dans la partie haute du coupe-racines, à l'intérieur du tambour porte-couteaux, pour projeter le fluide vers l'extérieur sur les couteaux sous un angle aigu par rapport à la tangente à la trajectoire des couteaux orientée dans le sens de rotation des couteaux.

Il s'avère que ce dispositif connu par lequel les fibres se trouvent à cheval sur le tranchant des couteaux sont décollées de la face intérieure des couteaux ne donne pas entière satisfaction dans la mesure où il n'assure pas avec certitude l'évacuation complète des fibres qui risquent donc de se remettre à cheval sur les tranchants.

Un autre dispositif de nettoyage connu utilisé sur des coupe-racines à tambour consiste dans la combinaison d'une brosse rotative et d'une rampe à air comprimé installées en position fixe dans la partie haute du coupe-racines à l'intérieur du tambour. La brosse rotative qui précède la rampe dans le sens de rotation des couteaux est entraînée en rotation de manière à brosser les couteaux dans le sens de rotation de ces derniers, à une vitesse supérieure à la vitesse des couteaux, pour décoller les fibres se trouvant à cheval sur les tranchants des couteaux. La rampe est installée de manière à projeter de l'air sous pression sur les couteaux sous un angle obtus par rapport à la tangente à la trajectoire des couteaux, orientée dans le sens de rotation des couteaux.

Ce dispositif connu est certes efficace mais d'un coût élevé et d'une fiabilité incertaine, du fait de l'usure que subit la brosse, ce qui entraîne une maintenance complexe et coûteuse. De plus, toutes les fibres enlevées des couteaux sont rejetées à l'intérieur du tambour, d'où la nécessité de prévoir, à l'intérieur du tambour, une vis d'évacuation.

La présente invention a pour objet un dispositif de nettoyage des couteaux d'un coupe-racines à tambour, pendant le fonctionnement de ce dernier, dispositif qui soit à la fois efficace, simple, d'un coût réduit et fiable.

Le dispositif de nettoyage conforme à l'invention comprend une première rampe de projection d'un fluide sous pression installée en position fixe dans la partie haute du coupe-racines, à l'intérieur du tambour rotatif portant des couteaux sensiblement tangentiels, pour projeter le fluide vers l'extérieur sur les couteaux sous un angle aigu par rapport à la tangente à la trajectoire des couteaux orientée dans le sens de rotation des couteaux. Le dispositif comprend, en outre, une second rampe de projection d'un fluide sous pression installée en position fixe dans la partie haute du coupe-racines, à l'intérieur du tambour, pour projecter le fluide vers l'extérieur sur les couteaux sous un angle obtus par rapport à la tangente à la trajectoire des couteaux, orientée dans le sens de rotation des couteaux. La seconde rampe est disposée dans le sens de rotation des couteaux derrière, c'està-dire en aval, de la première rampe, les deux rampes étant espacées de manière que les jets des deux rampes se croisent à l'extérieur de la trajectoire des couteaux.

Ce dispositif complètement statique combinant deux rampes de projection agissant en opposition opère, sur chaque couteau, d'abord un décollement des fibres de la face intérieure du couteau, par la première rampe, et ensuite une évacuation vers l'extérieur du tambour, par le même passage que le cossettes, de ces mêmes fibres avant que ces dernières ne puissent se remettre à cheval sur le tranchant de couteau, par la seconde rampe. Les fibres ainsi évacuées se retrouvent donc à l'extérieur du tambour, mélangées aux cossettes coupées, ce qui ne gêne en rien l'extraction ultérieure du sucre des cossettes.

La distance séparant les deux rampes dans le sens circonférentiel du tambour doit être choisie, en fonction de la vitesse d'éjection de l'air par les rampes et de la vitesse de rotation du tambour, de manière à obtenir l'évacuation complète des fibres par la seconde rampe avant que les fibres, décollées des couteaux par la première rampe, ne se remettent à cheval sur le tranchant des couteaux.

Les angles d'inclinaison des deux rampes par rapport à la tangente à la trajectoire des couteaux peuvent être compris de préférence entre 30 et 60° pour la première rampe et entre 120 et 150° pour la seconde rampe. Suivant un mode de réalisation préféré, ces angles sont de l'ordre de 45° pour la première rampe et de l'ordre de 135° pour la seconde rampe.

Les angles d'inclinaison peuvent également être adaptables, par exemple par montage des rampes sur un axe de pivotement.

En se référant au dessin annexé, on va décrire ci-après plus en détail un mode de réalisation illustratif et non limitatif d'un dispositif de nettoyage conforme à l'invention.

La figure unique du dessin est une coupe transversale partielle d'une coupe-racines à tambour à l'endroit du dispositif de nettoyage, montrant l'installation de ce dernier en position fixe à l'intérieur du tambour porte-couteaux tournant.

Le coupe-racines à tambour comprend un tambour 1 appelé lanterne entraîné en rotation dans le sens de la flèche R autour d'un axe de rotation horizontal. Sur le dessin, on reconnaît trois bras de lanterne 2 du tambour 1, un porte-couteaux 3 monté par coulissement axial sur les bras de lanterne 2, et deux couteaux 4 fixés sur le porte-couteaux 3.

A l'intérieur du tambour 1 est installé en position fixe un dispositif de nettoyage des couteaux comprenant deux rampes 5, 6 s'étendant chacune sur toute la longueur des couteaux 4 (parallèlement à l'axe de rotation horizontal du tambour 1). Les deux rampes 5, 6 de projection de fluide sous pression sont montées sur la structure interne (bâti) fixe du coupe-racines, symbolisées par deux parties 7, 8 espacées dans le sens circonférentiel. Sur les deux parties fixes 7, 8 sont fixées deux glissières 9, 10 recevant de façon amovible les deux rampes 5, 6 réalisées sous la forme d'un ensemble. Pour des raisons de fabrication, les deux rampes 5, 6 sont formées par assemblage de plusieurs pièces réunies par des vis. Sur le dessin, on n'a représenté que les axes des vis d'assemblage des différentes pièces des rampes 5, 6, ainsi que les axes des vis d'assemblage de l'ensemble des deux rampes 5, 6 avec les glissières 9, 10.

Les deux rampes 5, 6 sont conformées de manière à produire des jets 11, 12 dirigées de façon oblique et en opposition vers l'extérieur, de manière que les deux jets 11, 12 se croisent par l'extérieur de la trajectoire 13 des couteaux 4. Le jet 11 de la rampe 5 fait un angle α de l'ordre de 45° avec la tangente à la trajectoire 13 des couteaux 4, orientée dans le sens de rotation. Le jet 12 de la rampe 6 fait un angle β de l'ordre de 135° avec la trajectoire des couteaux 4.

Au passage des couteaux, le jet 11 de la première rampe 5 décolle de la face intérieure des couteaux les fibres et autres corps étrangers qui se fixent à cheval sur le tranchant des couteaux 4, et le jet 12 de la second rampe 6 évacue vers l'extérieur, par l'intervalle prévu entre les couteaux 4 successifs pour le passage des cossettes, les fibres décollées par le jet 11, avant que ces fibres n'aient pu se remettre à cheval sur les tranchants des couteaux. La distance réciproque optimale, dans le sens circonférentielle, des deux rampes 5, 6 doit par conséquent être choisie en fonction de la vitesse de rotation du tambour 1 et en tenant par ailleurs compte de la vitesse d'éjection des jets 11, 12, c'est-à-dire de la pression du fluide.

Il y a lieu de noter à ce sujet que ce fluide peut être de l'air comprimé, mais également tout autre fluide disponible, par exemple de la vapeur ou de l'eau sous pression.

Par ailleurs, l'invention est applicable sur tout autre type de coupe-racines, à plateau horizontal par exemple.


Anspruch[fr]
  • 1. Dispositif de nettoyage des couteaux d'un coupe-racines à tambour pendant le fonctionnement de ce dernier, comprenant une première rampe (5) de projection d'un fluide sous pression, installée en position fixe dans la partie haute du coupe-racines, à l'intérieur du tambour rotatif (1) portant les couteaux (4) sensiblement tangentiels, pour projecter le fluide vers l'extérieur contre les couteaux sous un angle aigu (α) par rapport à la tangente à la trajectoire (13) des couteaux, orientée dans le sens de rotation des couteaux, caractérisé par le fait qu'il comprend, en outre, une seconde rampe (6) de projection d'un fluide sous pression installée en position fixe dans la partie haute du coupe-racines, à l'intérieur du tambour (4), pour projeter le fluide vers l'extérieur contre les couteaux sous un angle obtus (β) par rapport à la tangente à la trajectoire (13) des couteaux, orientée dans le sens de rotation des couteaux, la seconde rampe (6) étant disposée, dans le sens de rotation des couteaux, derrière, c'est-à-dire en aval, de la première rampe (5), et les deux rampes (5, 6) étant espacées l'une de l'autre dans le sens circonférentiel de manière que les jets des deux rampes se croisent à l'extérieur de la trajectoire des couteaux.
  • 2. Dispositif suivant la revendication 1, caractérisé par le fait que les rampes (5, 6) sont disposées de manière que la première rampe (5) projette le fluide sous un angle compris entre 30 et 60° et la seconde rampe projette le fluide sous un angle compris entre 120 et 150° par rapport à la tangente à la trajectoire des couteaux, orientée dans le sens de rotation des couteaux.
  • 3. Dispositif suivant la revendication 2, caractérisé par le fait que la première rampe projette le fluide sous un angle de l'ordre de 45° et la seconde rampe projette le fluide sous un angle de l'ordre de 135°.






IPC
A Täglicher Lebensbedarf
B Arbeitsverfahren; Transportieren
C Chemie; Hüttenwesen
D Textilien; Papier
E Bauwesen; Erdbohren; Bergbau
F Maschinenbau; Beleuchtung; Heizung; Waffen; Sprengen
G Physik
H Elektrotechnik

Anmelder
Datum

Patentrecherche

Patent Zeichnungen (PDF)

Copyright © 2008 Patent-De Alle Rechte vorbehalten. eMail: info@patent-de.com