PatentDe  


Dokumentenidentifikation EP1472101 19.04.2007
EP-Veröffentlichungsnummer 0001472101
Titel SCHREIBGERÄT MIT SCHREIBSPITZENSTÜTZMITTEL
Anmelder Conte, Boulogne-sur-Mer, FR
Erfinder BEDHOME, Vincent, F-62240 Desvres, FR
Vertreter derzeit kein Vertreter bestellt
DE-Aktenzeichen 60218748
Vertragsstaaten DE, ES, FR, GB
Sprache des Dokument FR
EP-Anmeldetag 18.12.2002
EP-Aktenzeichen 028049450
WO-Anmeldetag 18.12.2002
PCT-Aktenzeichen PCT/FR02/04442
WO-Veröffentlichungsnummer 2003051648
WO-Veröffentlichungsdatum 26.06.2003
EP-Offenlegungsdatum 03.11.2004
EP date of grant 07.03.2007
Veröffentlichungstag im Patentblatt 19.04.2007
IPC-Hauptklasse B43K 8/04(2006.01)A, F, I, 20051017, B, H, EP
IPC-Nebenklasse B43K 17/00(2006.01)A, L, I, 20051017, B, H, EP   

Beschreibung[fr]

La présente invention concerne un article d'écriture dans lequel l'encre contenue dans un réservoir est amenée jusqu'à une pointe d'écriture, laquelle est fixée sur l'avant du corps de l'article grâce à des moyens supports de pointe. Un tel article d'écriture est connu par le document EP0553441.

La mise en oeuvre , dans un article d'écriture , de moyens supports de pointe se justifie principalement lorsqu'il s'agit d'une pointe fine , voire très fine , pouvant faire de 0,8 à 1mm de diamètre. On connaît ce type de pointes qui sont obtenues par extrusion d'une matière thermoplastique, en particulier de polyacétal. Le transfert de l'encre sur toute la longueur de la pointe d'écriture est obtenu grâce à un conduit capillaire interne qui est ménagé lors de l'extrusion. La longueur maximale d'une telle pointe d'écriture est de l'ordre de 25mm, sinon il y a un fort risque de désamorçage de l'article lorsque celui-ci est positionné pointe en l'air.

Les moyens supports de pointe qui sont généralement utilisés consistent en deux pièces , la première étant un tube cylindrique dans lequel la pointe d'écriture est emmanchée et l'autre en matière plastique qui entoure le tube cylindrique et la partie arrière de la pointe d'écriture. Cette seconde pièce en matière plastique peut présenter un épaulement sensiblement annulaire faisant office de butée anti-retour, contre l'extrémité avant du corps de l'article. Eventuellement les moyens supports de pointe peuvent consister en une seule pièce en matière plastique , aux lieu et place des deux pièces précitées.

Pour assurer le transfert de l'encre depuis le réservoir qui se trouve dans le corps de l'article jusqu'à la pointe d'écriture , ledit article comporte un connecteur capillaire. Lorsque l'encre est contenue dans un réservoir fibreux capillaire , le connecteur a son extrémité arrière qui pénètre dans la masse fibreuse du réservoir capillaire et son extrémité avant qui entoure la pointe d'écriture. L'encre contenue dans le réservoir capillaire migre, par capillarité, sur toute la longueur du connecteur capillaire et pénètre dans la pointe d'écriture par son capillaire interne.

Le premier but visé par la présente invention est de simplifier la fabrication d'un tel article.

Ce but est parfaitement atteint par un article d'écriture qui, de manière connue comporte :

  1. a) un corps comportant un réservoir intérieur d'encre et à l'extrémité avant duquel débouche une pointe d'écriture,
  2. b) un connecteur capillaire assurant le transfert de l'encre entre le réservoir et la pointe d'écriture,
  3. c) et des moyens supports de pointe , agencés , à l'extrémité avant du corps , pour supporter et assurer l'assemblage de la pointe et du connecteur capillaire.

De manière caractéristique , selon l'invention, le connecteur capillaire et tout ou partie des moyens supports de pointe sont constitués par un ensemble monobloc compact et capillaire, obtenu par frittage de poudre thermoplastique.

Même si l'invention concerne avantageusement les articles à pointe d'écriture fine, cette application n'est plus exclusive. La pointe d'écriture peut être une pointe normale , voire même une pointe d'écriture du type stylo à bille ou du type feutre à bille (roller).

Lors du frittage de poudre thermoplastique , on obtient un réseau de pores ouverts qui permet le transfert de l'encre par capillarité. De plus par frittage de poudre il est possible d'obtenir un ensemble dont la compacité et donc la résistance mécanique est suffisante pour assurer le maintien de la pointe d'écriture.

Dans un premier mode de réalisation, il s'agit d'un article d'écriture à pointe fine , notamment très fine et extrudée, comportant une première pièce support de pointe qui est un tube cylindrique dans lequel la pointe est emmanchée. Selon la présente invention, ledit tube cylindrique et la pointe sont emmanchés dans l'ensemble monobloc.

Il est à noter que la pointe fine , notamment la pointe très fine extrudée , est généralement livrée par le fabricant de pointe dans sa configuration assemblée avec la première pièce support de pointe. Ainsi grâce à la présente invention, il est possible d'équiper un corps d'article initialement prévu pour une pointe d'écriture normale - nécessitant un diamètre de passage important - avec une pointe fine , notamment très fine extrudée , en emmanchant ladite pointe fine pré-assemblée avec la première pièce support de pointe dans un ensemble monobloc, qui fait office à la fois de second moyen support de pointe fine, notamment très fine extrudée , et de connecteur capillaire. L'ensemble monobloc est réalisé dans un moule qui comporte des éléments permettant de façonner un évidement intérieur permettant d'obtenir cet emmanchement. De plus l'ensemble monobloc occupe tout le diamètre de passage de la partie avant du corps de l'article et réalise ainsi le maintien en position de la pointe par rapport au corps de l'article.

Dans un second mode de réalisation, l'ensemble monobloc remplace totalement les moyens supports de pointe et le connecteur capillaire. C'est bien sûr cette seconde version qui apporte le maximum de simplification à la fabrication de l'article d'écriture. Du fait que cet ensemble est obtenu par frittage de poudre, il est possible de lui donner , grâce à un choix judicieux de moule , une configuration géométriquement complexe, sans nécessiter de finition mécanique unitaire et une résistance mécanique suffisante pour obtenir un excellent maintien de la pointe y compris dans le cas où le diamètre de la pointe est nettement inférieur au diamètre de passage de la partie avant du corps de l'article et où, par conséquent , c'est l'ensemble monobloc qui occupe tout le diamètre de passage, s'appuyant sur la face intérieure dudit corps , exception faite d'un canal de circulation d'air prévu lors du moulage.

Par ailleurs, il est possible par un mélange judicieux de poudres ou de fibres de faire varier localement , dans l'ensemble monobloc support de pointe , la capillarité et/ou la résistance mécanique et/ou le caractère hydrophile/hydrophobe par rapport à l'encre. Par exemple il est possible de privilégier la capillarité pour la partie arrière de l'article et la résistance mécanique et éventuellement le caractère hydrophobe pour la partie avant, la partie arrière étant la partie par laquelle l'encre va être transférée depuis le réservoir jusqu'à l'extrémité arrière de la pointe.

Dans le cas où l'ensemble monobloc fait office à la fois de connecteur capillaire et de moyen support de pointe , avantageusement ledit ensemble comporte un évidement longitudinal dans lequel la pointe d'écriture peut être montée à force.

De préférence également , l'ensemble monobloc comporte au moins un épaulement , formant butée anti-retour contre une partie du corps de l'article.

Dans une première variante d'article dont le corps comporte une paroi transversale intérieure , délimitant sur l'avant le logement du réservoir , et présentant une ouverture pour le passage du connecteur, l'épaulement que présente l'ensemble monobloc est formé vers l'arrière , au niveau de l'emplacement de la face avant de la paroi transversale intérieure, ledit épaulement venant alors en appui sur ladite face avant.

Dans une seconde variante, l'épaulement de l'ensemble monobloc est formé vers l'avant dudit ensemble , prenant appui sur l'extrémité avant du corps de l'article.

Grâce à la présente invention , il est possible de proposer un article d'écriture qui puisse fonctionner alternativement , au choix de l'utilisateur, soit avec une écriture fine ou normale soit comme un marqueur, avec une zone d'écriture large. En effet il suffit pour cela qu'au moins une zone de la partie avant de l'ensemble monobloc , qui se trouve à l'extérieur de l'extrémité avant du corps de l'article , soit alimentée par capillarité en encre provenant du réservoir et soit agencée pour faire office de tête large d'écriture en complément de la pointe d'écriture. Ainsi l'utilisateur peut soit positionner l'article de telle manière que c'est la pointe d'écriture qui s'applique sur le support d'écriture soit le positionner de telle sorte que c'est la zone alimentée en encre de l'ensemble monobloc qui s'applique sur le support d'écriture.

Le choix entre ces deux positionnements dépendra de l'angle d'inclinaison de l'article par rapport au support d'écriture.

Si l'on veut éviter qu'il puisse y avoir , pour le même positionnement, la mise en oeuvre cumulative de la pointe d'écriture et de la zone alimentée de l'ensemble monobloc , il convient que la zone d'écriture de l'ensemble monobloc soit inclinée par rapport à l'axe longitudinal de l'article passant par la pointe d'écriture , cette inclinaison étant sensiblement selon une direction générale coupant ledit axe au-delà de l'extrémité avant de la pointe d'écriture. De la sorte, lorsque l'utilisateur utilise la zone alimentée en encre de l'ensemble monobloc , pour tracer une marque large sur le support d'écriture , l'extrémité avant de la pointe d'écriture ne peut pas être en contact avec le support d'écriture pour autant bien sûr que celui-ci soit plan.

Il est également possible , grâce à l'invention, de proposer de nouvelles simplifications dans la fabrication des articles d'écriture.

Une simplification consiste dans le fait que l'ensemble monobloc soit une pièce symétrique par rapport à un plan transversal médian. Dans ce cas les deux extrémités , avant et arrière , de l'ensemble monobloc comportent de préférence un évidement longitudinal apte à recevoir la pointe d'écriture à force. Grâce à cette symétrie , l'assemblage de l'article est hautement facilité du fait qu'il n'est plus nécessaire de présenter précisément cet ensemble monobloc selon une position prédéterminée pour d'une part l'emmanchement à force de la pointe d'écriture et d'autre part le montage dans le corps de l'article.

Une autre simplification consiste dans le fait de posséder , dans cet ensemble monobloc , une pièce standardisée pour la fabrication de deux types distincts d'articles d'écriture , à savoir d'une part un article comme ci-dessus à pointe fine ou normale et d'autre part un article de type marqueur , à écriture large. Dans le premier article , la pièce en question sera équipée de la pointe d'écriture tandis que dans le second article cette pièce sera utilisée seule , sans pointe d'écriture.

La présente invention sera mieux comprise à la lecture de la description qui va être faite de plusieurs exemples de réalisation d'un article d'écriture à pointe fine équipé d'un ensemble monobloc assurant la fonction de support de pointe et de connecteur capillaire , illustré par le dessin annexé dans lequel :

  • La figure 1 est une vue en coupe schématique et partielle d'un article d'écriture selon l'état antérieur de la technique,
  • La figure 2 est une vue en coupe schématique et partielle d'un article d'écriture selon un premier exemple de l'invention avec un porte-pointe métallique,
  • La figure 3 est une vue schématique en coupe et partielle d'un article d'écriture selon un second exemple de l'invention, dans lequel l'ensemble monobloc remplace totalement les moyens supports de pointe,
  • La figure 4 est une vue partielle d'un troisième exemple d'un article combinant une écriture fine et un marquage large et
  • La figure 5 est une représentation schématique , en coupe longitudinale, d'un ensemble monobloc symétrique.

L'article d'écriture 1 qui est illustré à la figure 1 illustre l'état antérieur de la technique. Il comprend un corps 2 vers l'extrémité avant 2a duquel débouche une pointe d'écriture fine 3. Cette pointe d'écriture est solidarisée à cette extrémité avant 2a par deux pièces. La première pièce est un tube métallique 4 qui est partiellement entouré par la seconde pièce 5 en matière plastique. Cette seconde pièce 5 comporte un épaulement 5a qui prend appui sur le bord de l'extrémité avant 2a du corps. Elle possède également , vers l'arrière , une cavité cylindrique 5b. Cette cavité 5b est conformée pour recevoir un connecteur capillaire 6 qui relie la pointe d'écriture 3 au réservoir fibreux capillaire 7 qui se trouve logé vers l'arrière du corps 2 au-delà d'une paroi transversale intérieure 8. Comme illustré à la figure 1 , le connecteur capillaire 6 a son extrémité arrière 6a qui pénètre dans la masse fibreuse du réservoir capillaire 7 tandis que son extrémité avant 6b entoure l'extrémité arrière 3a de la pointe d'écriture 3. Lors de la fabrication de l'article, la pointe d'écriture 3 préalablement emmanchée dans la pièce cylindrique métallique 4 est emmanchée dans la pièce plastique 5 et enfin le connecteur capillaire est emmanché dans la cavité arrière 5b de la seconde pièce plastique 5.

Selon l'invention, le connecteur capillaire et tout ou partie des moyens supports de pointe sont constitués par un ensemble monobloc compact et capillaire, obtenu par frittage de poudre thermoplastique.

Dans le premier exemple de la figure 2 , l'ensemble monobloc 9 qui équipe l'article 10 remplace le connecteur capillaire et la seconde pièce plastique de l'exemple illustré à la figure 1. Cet ensemble monobloc 9 a une capillarité suffisante pour assurer le transfert de l'encre depuis le réservoir fibreux capillaire 7 jusqu'à la pointe d'écriture 3, plus particulièrement lorsqu'il s'agit d'une pointe extrudée jusqu'à l'extrémité arrière 3b de ladite pointe 3, c'est-à-dire jusqu'à l'entrée du capillaire interne longitudinal contenu par ladite pointe 3. De plus cet ensemble monobloc 9 a une résistance mécanique suffisante pour assurer le maintien en position de la pointe d'écriture 3, c'est-à-dire remplir la fonction support de pointe de la seconde pièce 5a. On obtient à la fois cette capillarité et cette résistance mécanique notamment en mettant en oeuvre , comme poudre thermoplastique , une poudre de polyéthylène commercialisée sous la dénomination et la référence HOSTALEN GHR 8110, dont la taille moyenne est de l'ordre de 120 µm. Après frittage dans un moule approprié, par exemple en aluminium , à une température de 200°C pendant environ 5mn, on obtient un ensemble monobloc , compact, à pores ouverts , dont la taille moyenne des pores est de l'ordre de 15µm et possède une résistance mécanique de 4,3 N/mm2. L'évidement interne de l'ensemble monobloc qui permet l'emmanchement de la pointe 3 et du tube métallique 4 est réalisé directement lors du moulage ou éventuellement par finition mécanique.

Dans le cas le plus courant , les propriétés de capillarité et de résistance mécanique ne sont pas recherchées à l'identique pour tout ie volume de l'ensemble monobloc 9. La résistance mécanique est recherchée pour la partie avant 9a, qui assure le maintien précis de la pointe 3 et , dans l'exemple de la figure 2 , de la pièce métallique 4 à l'intérieur de l'extrémité avant 2a du corps 2 de l'article. Quant à la capillarité , elle est recherchée pour la partie arrière 9b de l'ensemble monobloc 9 , c'est-à-dire la partie qui assure le transfert de l'encre comme indiqué précédemment. Il est donc possible , grâce à un mélange de poudre approprié, de réaliser un ensemble monobloc 9 qui , étant d'une seule pièce , présente néanmoins une hétérogénéité de structure , étant plus rigide sur sa partie avant 9a et étant plus capillaire et donc moins rigide sur sa partie arrière 9b.

Il est également possible, par un mélange de poudre appropriée ou par un traitement localisé d'éviter la montée de l'encre dans la partie avant 9a de l'ensemble monobloc, et donc les risques de salissure des doigts de l'utilisateur. Ce peut être un traitement localisé créant un effet de peau selon cette partie avant 9a. Ce peut être une sélection de poudre ayant un caractère hydrophobe formant ladite partie avant 9a.

Dans l'exemple illustré à la figure 2 , l'ensemble monobloc 9 comporte un épaulement 11 apte à venir en butée contre la face avant 8a de la paroi intérieure transversale 8, autour de l'orifice de passage 12. En fait dans l'exemple illustré , l'ensemble monobloc 9 a une configuration globalement cylindrique dont la partie arrière 9b présente deux sections de diamètre différent, le diamètre étant inférieur à celui de l'orifice de passage 12 à la partie extrême arrière tandis qu'il est supérieur à celui de l'orifice au passage 12 au niveau de l'épaulement 11.

Le second exemple de réalisation , illustré à la figure 3, diffère de celui qui vient d'être décrit par le fait que l'ensemble monobloc 13 remplace à la fois le connecteur capillaire et l'ensemble des moyens de support de la pointe d'écriture 3.

La réalisation d'un tel ensemble monobloc est encore simplifiée par rapport à l'exemple précédent puisqu'il suffit pour la mise en place de la pointe d'écriture 3 de prévoir un évidement intérieur longitudinal 13a qui est pratiqué , lors du moulage , pour que le diamètre intérieur permette l'enfoncement à force de la pointe d'écriture 3. Une fois cet enfoncement à force réalisé , il est très difficile d'extraire la pointe d'écriture 3 de l'ensemble monobloc 13.

Dans l'exemple illustré à la figure 4 , l'article d'écriture 15 combine deux modes de fonctionnement , le premier en écriture fine avec la pointe d'écriture 3 et le second en écriture large de marquage , avec une zone 14b située sur la partie avant 14a de l'ensemble monobloc 14, extérieure au corps de l'article. Bien sûr pour assurer un tel fonctionnement , il faut que la zone 14b soit également alimentée en encre et que donc la capillarité de l'ensemble monobloc 14 soit ajustée en conséquence. Dans l'exemple illustré , la partie avant 14a de l'ensemble monobloc 14 a une structure sensiblement tronconique ou éventuellement pyramidale , en sorte de ménager une zone 14b susceptible d'être appliquée sur le support d'écriture sur une longueur d déterminée. C'est cette longueur d qui correspond à la largeur de marquage dans le cadre du second mode de fonctionnement de l'article.

On comprend que l'utilisateur peut choisir son mode de fonctionnement selon l'angle d'inclinaison de l'article lorsqu'il écrit sur le support d'écriture. S'il tient l'article sensiblement verticalement ou peu incliné, c'est la pointe d'écriture fine 3 qui viendra en contact avec le support d'écriture. Par contre s'il incline l'article de telle sorte que la zone 14b soit en contact avec le support d'écriture , il obtiendra un marquage large.

Si l'on veut éviter une interférence entre les deux modes de fonctionnement, il suffit , comme illustré à la figure 4, que la direction générale G de la zone 14b , alimentée en encre, et débouchant en dehors du corps 2 de l'article, coupe l'axe longitudinal DD' de la pointe d'écriture 3 au-delà de l'extrémité avant 3c de celle-ci.

Dans le cas où l'ensemble monobloc , 13 ou 14, est capillaire sur toute sa longueur , on comprend qu'il peut lui-même constituer une tête d'écriture , de marquage large, si l'on ne lui insère pas une pointe d'écriture 3. Ainsi un tel ensemble monobloc 13,14 peut constituer une pièce standard dans la fabrication de deux types d'articles, le choix pouvant être fait en fonction de la demande. Selon le premier type d'article , une pointe d'écriture fine ou normale 3 est emmanché dans l'évidement longitudinal de la partie avant de l'ensemble monobloc. Il s'agit alors d'un article à pointe d'écriture fine ou normale. Dans le second cas l'ensemble monobloc 13,14 est utilisé tel quel. Il s'agit alors d'un article d'écriture à marquage large.

Sur la figure 5 on a représenté un ensemble monobloc 16 qui est parfaitement symétrique par rapport à un plan transversal médian, possédant deux évidements intérieurs longitudinaux 17, 17' aptes à recevoir à force une pointe d'écriture 3. Un tel ensemble monobloc permet de simplifier les opérations d'assemblage de l'article puisqu'il évite d'avoir à sélectionner la disposition dans l'espace de l'ensemble selon l'extrémité avant ou arrière pour l'emmanchement de la pointe d'écriture et/ou son montage dans le corps de l'article. Dans le mode très simplifié de réalisation illustré à la figure 5 , la mise en butée de cet ensemble monobloc 16 dans le corps de l'article ne peut se faire que grâce à un godron périphérique , disposé à l'intérieur du corps de l'article.

La présente invention n'est pas limitée aux exemples de réalisation qui viennent d'être décrits. La pointe d'écriture peut être du type stylo à bille ou feutre à bille (roller).


Anspruch[de]
Schreibgerät, umfassend: a) einen Körper (2), der einen inneren Tintentank (7) umfaßt und an dessen vorderem Ende (2a) eine Schreibspitze (3) mündet, b) eine Kapillarverbindung, die die Überführung der Tinte zwischen dem Tank (7) und der Schreibspitze (3) sichert, c) und Spitzenträgermittel, die am vorderen Ende des Körpers eingerichtet sind, um die Anordnung der Spitze und der Kapillarverbindung zu tragen und sicherzustellen, wobei das Schreibgerät eine kompakte und kapillare einstückige Anordnung (9, 13, 14) umfaßt, die gleichzeitig die Kapillarverbindung und ganz oder teilweise Spitzenträgermittel bildet,

dadurch gekennzeichnet, daß die kompakte und kapillare einstückige Anordnung (9, 13, 14) durch Sintern von thermoplastischem Pulver erhalten ist.
Gerät nach Anspruch 1, dadurch gekennzeichnet, daß die einstückige Anordnung (9, 13, 14) eine Porosität und/oder Beständigkeit und/oder hydrophilen-hydrophoben Charakter gegenüber der Tinte hat, die/der lokal differenziert ist. Gerät nach Anspruch 2, dadurch gekennzeichnet, daß der hintere Teil der einstückigen Anordnung eine größere Porosität hat als der vordere Teil und umgekehrt der vordere Teil einen größeren Widerstand als der hintere Teil hat. Gerät nach einem der Ansprüche 1 bis 3, dadurch gekennzeichnet, daß es eine feine oder sehr feine Schreibspitze (3) und ein Spitzenträgermittel umfaßt, das aus einem zylindrischen Rohr (4) besteht, in welches die feine oder sehr feine Spitze (3) eingezogen ist, und dadurch, daß das zylindrische Rohr (4) und die feine oder sehr feine Spitze (3) in die einstückige Anordnung (9) eingezogen sind, die den gesamten Durchmesser eines Durchgangs des vorderen Endes (2a) des Körpers (2) des Gegenstandes einnimmt. Gerät nach einem der Ansprüche 1 bis 3, dadurch gekennzeichnet, daß die einstückige Anordnung (13) vollständig als Kapillarverbindung und Spitzenträgermittel dient, und dadurch, daß sie eine Längshöhlung (13a) umfaßt, in die die Schreibspitze (3) eingedrückt werden kann. Gerät nach einem der Ansprüche 1 bis 5, dadurch gekennzeichnet, daß die einstückige Anordnung (9) wenigstens eine Schulter (11) umfaßt, die einen Antirückkehranschlag gegen einen Teil des Körpers (2) des Geräts bildet. Gerät nach Anspruch 6, dessen Körper (2) eine Querinnenwand (8) umfaßt, die vorne den Sitz des Tanks (7) begrenzt und eine Öffnung (12) zum Durchtritt der Verbindung aufweist, dadurch gekennzeichnet, daß die Schulter (11), die die einstückige Anordnung (9) aufweist, nach hinten auf der Ebene des Ortes der vorderen Seite (8a) der Querinnenwand (8) ausgebildet ist, wobei die Schulter (11) so zur Abstützung auf der vorderen Seite (8a) kommt. Gerät nach Anspruch 6, dadurch gekennzeichnet, daß die Schulter der einstückigen Anordnung zur vorderen Seite der Anordnung geformt ist, unter Abstützung auf das vordere Ende des Körpers des Gegenstandes. Gerät nach Anspruch 5, dadurch gekennzeichnet, daß wenigstens ein Bereich (14b) des vorderen Teils (14a) der einstückigen Anordnung (14), der sich außerhalb des vorderen Endes (2a) des Körpers (2) des Gegenstandes (15) befindet, durch Kapillarität mit Tinte versorgt wird, die von dem Tank (7) kommt und eingerichtet ist, um als breiter Schreibkopf in Vervollständigung der Schreibspitze zu dienen. Gerät nach Anspruch 9, dadurch gekennzeichnet, daß der Schreibbereich (14b) der einstückigen Anordnung (14) im Verhältnis zur Längsachse (DD') des Geräts (15) schräg durch die Schreibspitze (3) verläuft, wobei diese Schräge im wesentlichen gemäß einer allgemeinen Richtung (G) liegt, die die Achse (DD') oberhalb des vorderen Endes (3c) der Schreibspitze (3) schneidet. Gerät nach einem der Ansprüche 1 bis 10, dadurch gekennzeichnet, daß die einstückige Anordnung (16) ein symmetrisches Stück im Verhältnis zu einer Quermittelebene ist. Standardisiertes Stück zur Herstellung eines Teiles eines ersten Schreibgeräts gemäß einem der Ansprüche 5 - 11 und andererseits eines zweiten Schreibgeräts vom Markierertyp mit breiter Schrift, wobei das Stück aus einer einstückigen, kompakten und kapillaren Anordnung (13) besteht, erhalten durch Sintern eines thermoplastischen Pulvers, und welches eine Längsausnehmung (13a) hat, die in dem ersten Gerät als Kapillarverbindung und Spitzenträgermittel dient, wobei die Schreibspitze (3) in die Ausnehmung eingedrückt ist und in dem zweiten Gerät als Kapillarverbindung und Schreibspitze dient. Gerät nach einem der Ansprüche 1 bis 11 und standardisiertes Stück nach Anspruch 12, dadurch gekennzeichnet, daß die einstückige, kompakte und kapillare Anordnung mit offenen Poren ist, deren mittlerer Umfang in der Größenordnung von 15 µm liegt und deren mechanische Festigkeit in der Größenordnung von 4,3 N/mm2 liegt.
Anspruch[en]
A writing implement comprising: a) a body (2) including an internal reservoir (7) of ink and having a writing tip (3) projecting from its front end (2a); b) a capillary connector serving to transfer ink between the reservoir (7) and the writing tip (3); and c) tip support means arranged at the front end of the body to support the tip and assemble it with the capillary connector; the writing implement including a compact one-piece capillary unit (9, 13, 14) constituting simultaneously the capillary connector and all or part of the tip support means, the implement being characterised in that the compact one-piece capillary unit (9, 13, 14) is obtained by sintering thermoplastic powder. An implement according to claim 1, characterised in that the one-piece unit (9, 13, 14) presents porosity and/or strength and/or a hydrophilic/hydrophobic nature relative to the ink which varies locally. An implement according to claim 2, characterised in that the rear portion of the one-piece unit is of greater porosity than the front portion, and conversely the front portion is stronger than the rear portion. An implement according to one of claims 1 to 3, characterised in that it includes a fine or very fine writing tip (3) and tip support means consisting in a cylindrical tube (4) in which said fine or very fine tip (3) is engaged, and in that said cylindrical tube (4) and said fine or very fine tip (3) are engaged in the one-piece unit (9) which occupies the entire through diameter of the front end (2a) of the body (2) of the implement. An implement according to one of claims 1 to 3, characterised in that the one-piece unit (13) performs the functions of capillary connector and tip support means in full, and in that it includes a longitudinal recess (13a) in which the writing tip (3) can be engaged as a force-fit. An implement according to one of claims 1 to 5, characterised in that the one-piece unit (9) includes at least one shoulder (11) forming a non-return abutment against a portion of the body (2) of the implement. An implement according to claim 6, in which the body (2) includes an internal transverse wall (8) defining the front end of the housing for the reservoir (7), and presents an opening (12) for passing the connector, the implement being characterised in that the shoulder (11) presented on the one-piece unit (9) is formed towards its rear end at the location of the front face (8a) of the internal transverse wall (8), said shoulder (11) coming to bear against said front face (8a). An implement according to claim 6, characterised in that the shoulder of the one-piece unit is formed towards the front of said unit, bearing against the front end of the body of the implement. An implement according to claim 5, characterised in that at least one zone (14b) of the front portion (14a) of the one-piece unit (14) located outside the front end (2a) of the body (2) of the implement (15) is fed by capillarity with ink coming from the reservoir (7) and is arranged in such a manner as to act as a broad writing head, in addition to the writing tip (3). An implement according to claim 9, characterised in that the writing zone (14b) of the one-piece unit (14) is inclined relative to the longitudinal axis (DD') of the implement (15) passing through the writing tip (3), said inclination being substantially in a general direction (G) that intersects said axis (DD') beyond the front end (3c) of the writing tip (3). An implement according to one of claims 1 to 10, characterised in that the one-piece unit (16) is a part that is symmetrical about a transverse midplane. A standardized part for manufacturing either a first writing implement in accordance with one of claims 5 to 11, or a second writing implement of the marker type for broad writing, said part consisting in a compact one-piece capillary unit (13) obtained by sintering thermoplastic powder, and including a longitudinal recess (13a) acting in the first implement as a capillary connector and as tip support means, the writing tip (3) being mounted as a force-fit in said recess, and in the second implement, as a capillary connector and as a writing tip. An implement according to one of claims 1 to 11, and a standardized part according to claim 12, characterised in that the compact one-piece capillary unit has open pores with a mean pore size of the order of 15 µm and presenting mechanical strength of about 4.3 N/mm2.
Anspruch[fr]
Article d'écriture comportant : a) un corps (2) comportant un réservoir intérieur (7) d'encre et à l'extrémité avant (2a) duquel débouche une pointe d'écriture (3), b) un connecteur capillaire assurant le transfert de l'encre entre le réservoir (7) et la pointe d'écriture (3), c) et des moyens supports de pointe, agencés, à l'extrémité avant du corps, pour supporter et assurer l'assemblage de la pointe et du l'article d'écriture comportant un ensemble monobloc compact et capillaire (9,13,14) qui constitue à la fois le connecteur capillaire et tout ou partie des moyens supports de pointe caractérisé en ce que l'ensemble monobloc compact et capillaire (9,13,14) est obtenu par frittage de poudre thermoplastique. Article selon la revendication 1 caractérisé en ce que l'ensemble monobloc (9, 13, 14) présente une porosité et/ou une résistance et/ou un caractère hydrophile - hydrophobe vis-à-vis de l'encre qui est différenciée localement. Article selon la revendication 2 caractérisé en ce que la partie arrière de l'ensemble monobloc a une porosité plus grande que la partie avant et, inversement, la partie avant a une résistance plus grande que la partie arrière. Article selon l'une des revendications 1 à 3 caractérisé en ce qu'il comporte une pointe d'écriture fine (3) ou très fine et un moyen support de pointe consistant en un tube cylindrique (4) dans lequel est emmanchée ladite pointe fine (3) ou très fine , et en ce que ledit tube cylindrique (4) et ladite pointe fine (3) ou très fine sont emmanchés dans l'ensemble monobloc (9) qui occupe tout le diamètre de passage de l'extrémité avant (2a) du corps (2) de l'article. Article selon l'une des revendications 1 à 3 caractérisé en ce que l'ensemble monobloc (13) fait totalement office de connecteur capillaire et de moyen support de pointe, et en ce qu'il comporte un évidement longitudinal (13a) dans lequel la pointe d'écriture (3) peut être montée à force. Article selon l'une des revendications 1 à 5 caractérisé en ce que l'ensemble monobloc (9) comporte au moins un épaulement (11), formant butée anti-retour contre une partie du corps (2) de l'article. Article selon la revendication 6 dont le corps (2) comporte une paroi transversale intérieure (8), délimitant sur l'avant le logement du réservoir (7), et présentant une ouverture (12) pour le passage du connecteur, caractérisé en ce que l'épaulement (11) que présente l'ensemble monobloc (9) est formé vers l'arrière, au niveau de l'emplacement de la face avant (8a) de la paroi transversale intérieure (8), ledit épaulement (11) venant alors en appui sur ladite face avant (8a). Article selon la revendication 6 caractérisé en ce que l'épaulement de l'ensemble monobloc est formé vers l'avant dudit ensemble, prenant appui sur l'extrémité avant du corps de l'article. Article selon la revendication 5 caractérisé en ce qu'au moins une zone (14b) de la partie avant (14a) de l'ensemble monobloc (14), qui se trouve à l'extérieur de l'extrémité avant (2a) du corps (2) de l'article (15), est alimentée par capillarité en encre provenant du réservoir (7) et est agencée pour faire office de tête large d'écriture en complément de la pointe d'écriture (3). Article selon la revendication 9 caractérisé en ce que la zone d'écriture (14b) de l'ensemble monobloc (14) est inclinée par rapport à l'axe longitudinal (DD') de l'article (15) passant par la pointe d'écriture (3), cette inclinaison étant sensiblement selon une direction générale (G) coupant ledit axe (DD') au-delà de l'extrémité avant (3c) de la pointe d'écriture (3). Article selon l'une des revendications 1 à 10 caractérisé en ce que l'ensemble monobloc (16) est une pièce symétrique par rapport à un plan transversal médian. Pièce standardisée pour la fabrication d'une part d'un premier article d'écriture selon l'une des revendications 5 à 11 et d'autre part d'un second article d'écriture de type marqueur à écriture large, ladite pièce consistant en un ensemble monobloc compact et capillaire (13), obtenu par frittage de poudre thermoplastique, et comportant un évidement longitudinal (13a) faisant office dans le premier article de connecteur capillaire et de moyen support de pointe, la pointe d'écriture (3) étant montée à force dans ledit évidement et, dans le second article, de connecteur capillaire et de pointe d'écriture. Article selon l'une des revendications 1 à 11 et pièce standardisée selon la revendication 12 caractérisés en ce que l'ensemble monobloc compact et capillaire est à pores ouverts, dont la taille moyenne des pores est de l'ordre de 15µm et dont la résistance mécanique de l'ordre de 4,3N/mm2.






IPC
A Täglicher Lebensbedarf
B Arbeitsverfahren; Transportieren
C Chemie; Hüttenwesen
D Textilien; Papier
E Bauwesen; Erdbohren; Bergbau
F Maschinenbau; Beleuchtung; Heizung; Waffen; Sprengen
G Physik
H Elektrotechnik

Anmelder
Datum

Patentrecherche

Patent Zeichnungen (PDF)

Copyright © 2008 Patent-De Alle Rechte vorbehalten. eMail: info@patent-de.com